Collège :
10 route de Lévis Saint Nom
78320 Le Mesnil Saint Denis
01.30.05.63.10
Ecole:
Impasse Golda Meir
78990 élancourt
01 30 16 45 75

Sortie au salon du livre

 

Étant très populaire, sa fréquentation était assez…conséquente. Mais nous sommes restés libres de nos mouvements, dans la mesure où nous formions des groupes de deux à trois. C’est ainsi que nous sommes chacun partis de notre côté, avec, en tête, le point de rendez-vous pour le déjeuner.

Moi-même et des amies ayant décidé de commencer par le lieu consacré aux mangas et aux bandes dessinées, nous nous sommes dirigées, difficilement j’en conviens, vers cette partie-ci. Étonnamment, le monde était tel qu’il fallait jouer des pieds et des mains pour accéder aux différents stands. Néanmoins la découverte était intéressante et j’ai pu repérer beaucoup de livres qui m’étaient inconnus. Le rangement par édition est d’abord déconcertant mais l’on s’y habitue très vite. Les représentants et vendeurs étaient aussi disponibles pour discuter et conseiller, si besoin. J’étais toutefois contente d’avoir fait ce coin en premier car l’air devient vite étouffant.

 

Après cela, midi avait déjà sonné et nous avons retrouvé certains de nos camarades pour pique-niquer devant une cafétéria.

 

Par la suite j’ai tout de même été dans le secteur des livres. J’ai été déçue et surprise car le choix était si varié qu’il était difficile de trouver la perle rare. Du guide Michelin au fantastique en passant par l’art, la sélection est vraiment immense.

Personnellement je n’ai pas cherché à rencontrer des auteurs puisque je savais absent ceux que j’aurais voulu voir, à savoir, en particulier, Timothée de Fombelle, Anna Gavalda et Eric-Emmanuel Schmitt (grâce au site du salon: http://www.salondulivreparis.com/).

J’ai remarqué une animation au stand de Moscou, la ville à l’honneur : des personnages folkloriques assez impressionnants allaient vers les passants en les saluant. Leurs costumes étaient imposants, ils étaient d’ailleurs parfois à deux dans un.

Je ne suis pas allée voir le stand Japonais, dissuadée par la marée humaine présente à ce moment-là.

 

En dernier lieu, certains d’entre nous ont participé à un atelier dit de BD. Il s’agissait en fait d’une conférence sur le monde de l’édition dans le domaine de la Bande dessinée, les différents stades d’une BD et bien d’autres choses. Étaient présent un auteur, Merwan, ainsi que trois personnes travaillant dans l’édition. Ils parlaient tour à tour mais c’est surtout Merwan qui nous a expliqué ses méthodes de travail, les relations que l’on pouvait avoir avec un éditeur. Je ne m’attendais pas à cela. Cependant l’exposé était tout de même attrayant et intéressant surtout pour les élèves envisageant un métier en rapport plus ou moins avec ce sujet. Par exemple, nous avons appris que ce milieu recherchait plutôt des scénaristes que des dessinateurs. Inattendu, non ?

 

Anaëlle

 

 

 

Ps : Merci aux organisatrices !